La révolution numérique en Europe


On entend par révolution numérique la révolution boostée par l’essor de la technologie numérique, notamment Internet et l’informatique. Elle intervient pour faciliter la communication entre des individus à travers un réseau planétaire. Elle donne, en effet, lieu à des nouvelles formes d’échanges entre les habitants de tous les pays du monde. Avec les courriels et réseaux sociaux, un ordinateur et une connexion internet suffisent pour assurer la communication.

La genèse de la révolution numérique

revolution-numerique.jpg

À partir du XVIIème siècle, les télécommunications ont commencé à connaître des évolutions. À cette époque, le roi Henri IV recommandait la création d’un corps de courriers destinés tant pour les communications administratives que privées. C’est ainsi que La Poste a vu le jour. Deux siècles plus tard, c’est-à-dire au XIXème siècle, l’accent était mis sur la révolution industrielle et le machinisme. Cette période a été marquée surtout par la création des pompes à vapeur en Grande-Bretagne. Les ingénieurs commençaient aussi à sortir de leurs grandes écoles de formation et s’intéressaient au monde de la technique. Actuellement, la révolution numérique gagne son ampleur. Elle touche tous les secteurs d’activités et est accessible aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Gage du développement, la révolution numérique s’invite auprès de chacune des jeunes et grandes entreprises pour leur faire rencontrer l’essor.

La révolution numérique mène-t-elle vers un monde plus intelligent ?

un-monde-plus-intelligent.jpg

Sans aucun doute, la révolution numérique est un phénomène qui ne mène qu’à un monde plus intelligent. Connue aussi comme une évolution technologique à la fois avancée et rapide, elle peut même défier celle industrielle, un phénomène ayant gagné son ampleur il y a déjà plus de deux siècles. Cette révolution numérique, basée sur la numérisation des couleurs, mots, textes, formes, sons, musiques, films et d’autres, va toujours de pair avec l’informatique. Elle se base sur différents procédés, comme le stockage, la modification, l’édition, la transmission, etc.